www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Morbihan

Vous êtes actuellement : Actualité 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
23 septembre 2020

Audience du SNUipp-FSU avec le DASEN

Les représentants du SNUipp-FSU sont intervenus sur les questions de carrière, de direction d’école, d’animations pédagogiques et de situation d’école.

Le SNUipp-FSU 56 avait demandé une audience au nouveau DASEN, Monsieur Blanes. Cette audience a eu lieu mardi 22 septembre.

Les représentants du SNUipp-FSU,Claire Hareux, Ewen Saliou et Martine Derrien ont d’abord présenté au DASEN les enjeux dans le département, notamment en termes de développement de l’enseignement public, de maintien des écoles de proximité et de prise en compte de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans.

Ils ont insisté sur la complexité du métier d’enseignant public dans le Morbihan, dans un environnement de concurrence , voire d’hostilité. Et ils ont rappelé la nécessité pour les enseignants d’être réellement soutenus par leur hiérarchie.

- Le DASEN s’est dit ouvert au dialogue social et à la réunion de groupes de travail quand cela est nécessaire.

- Réponse du SNUipp-FSU : le dialogue social est une bonne chose à condition qu’il ne soit pas qu’une posture et qu’il permette réellement de faire avancer les dossiers dans le sens d’un mieux pour les personnels.

Mouvement, déroulement de carrière

- Les représentants du SNUipp-FSU ont dénoncé une nouvelle fois la fin des CAPD et l’absence de transparence dans les événements de carrière. Ils ont particulièrement insisté sur la question du passage à la hors classe et sur l’iniquité que représentait, d’année en année, le maintien de l’avis du DASEN, y compris quand cet avis empêchait le collègue d’accéder à la hors classe. Ils ont rappelé que, pour le SNUipp-FSU, aucun collègue ne devait partir en retraite sans avoir au minimum atteint la hors classe.

- Dans sa réponse, le DASEN s’est voulu rassurant, mais a rappelé qu’il s’inscrivait dans le cadre des textes nationaux. Ce qui signifie actuellement aucune évolution de la situation.

Temps partiels, disponibilité

- Le SNUipp-FSU a demandé que tous les temps partiels et les disponibilités soient accordées quel qu’en soit le motif.

- Réponse du DASEN : il ne les accordera pas tous mais il promet de faire preuve de discernement pour les situations médicales, fin de carrière...Donc là aussi pas d’évolution par rapport à la situation de cette année. Ils nous appartiendra donc à tous de nous mobiliser pour retrouver l’entièreté de nos droits.

Direction d’école

Les représentants du SNUipp-FSU ont exposé la complexité de la situation des directeurs et directrices et la surcharge de travail qui représente leur quotidien, accrue par la gestion de la crise sanitaire.

Décharges

- Qu’en est-il du jour de décharge supplémentaire promis par le ministre en 2019 et non accordé ? Qu’en est-il des possibles décharges ponctuelles complémentaires évoquées par le ministre dans la circulaire du 25 août 2020 ?

- Réponse du DASEN : il n’y a pas les moyens de remplacement pour le faire. Il les accordera en priorité, quand cela est possible, aux écoles de moins de 4 classes, sans décharge hebdomadaire.

Une nouvelle fois, les promesses du ministre ne sont que de l’affichage, sans réalité concrète.

Services civiques

Une centaine d’écoles a déjà demandé à pouvoir bénéficier de l’aide de jeunes en service civique. Un contingent supplémentaire est accordé à l’académie. Les écoles qui le souhaitent peuvent donc en faire la demande. Le SNUipp-FSU a demandé que l’aide à la direction puisse être intégrée dans la fiche de poste, au moins pour une partie du service. Si ce n’est pas une réponse à la demande d’emplois pérennes d’aide administrative, cela peut apporter une aide ponctuelle aux directeurs. Cela va devenir possible. La demande peut donc porter à la fois sur l’aide à la direction et sur l’aide éducative au sein de l’école.

Groupe de travail direction d’école

Un nouveau groupe de travail départemental devrait se tenir prochainement.

Formation

Suite à la circulaire du 25 août 2020, les directeurs et directrices vont avoir 12 heures de formation à la direction d’école prises sur les 18h d’animations pédagogiques. Pour quel contenu ? A voir .... Les 6h restantes seront consacrées aux animations pédagogiques.

Animations pédagogiques

Le SNUipp-FSU est intervenu sur les constellations français et maths et a protesté sur l’obligation qui était faite aux collègues désignés d’y participer, avec des visites obligatoires dans la classe du collègue et des réunions déjà programmées avant les vacances de Toussaint. Dans certaines circonscriptions, la liste des collègues est déjà établie.

Le DASEN s’est montré très étonné de la situation, ne semblant pas au courant . Il a rappelé que la participation aux constellations ne se ferait que sur la base du volontariat des collègues, estimant contre-productif la désignation des collègues. Les collègues qui ne souhaitent pas être intégrés aux constellations doivent en informer leur IEN et participeront alors aux 18h d’animations pédagogiques ordinaires.

Rappelons aussi que chaque collègue a droit à 9h d’infos syndicales qui peuvent être déduites des 18h, y compris quand on est dans une constellation.

N’hésitez pas à contacter le SNUipp-FSU si nécessaire.

Situation de l’école Jean Macé à Hennebont

Les représentants du SNUipp-FSU sont intervenus sur la situation de l’école Jean Macé. L’école doit gérer une classe maternelle bilingue de 17 élèves qui est pris en charge par une enseignante bilingue deux jours par semaine. Les deux autres jours, les élèves sont répartis dans les autres classes maternelles faisant grimper les effectifs au-delà de 30 et compliquant la mise en oeuvre pédagogique. Situation intenable pour l’école.

Le DASEN l’a entendu et a décidé l’affectation d’un BD pour compléter le poste bilingue.

 

40 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 56 - 2, rue G.Dubail 56100 LORIENT TEL 02/97/21/03/41 - e.mail snu56@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Morbihan, tous droits réservés.