www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Morbihan

Vous êtes actuellement : Coronavirus : infos 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
31 mars 2020

Questions / réponses à la DASEN


- Masques.

- Enquête état de santé.

- Accueil des enfants de soignants durant les vacances.

Le SNUipp-FSU a interrogé la DASEN sur un certain nombre de points que les collègues nous ont fait remonter.

Masques

Question : Le journal Le Télégramme du 28 mars dernier faisait état d’un accord entre le sous-préfet de Lorient, la Direction diocésaine de l’enseignement catholique et la société 727 Sailbags pour la fabrication de masques destinés en priorité aux enseignants morbihannais qui accueillent les enfants du personnel soignant. Ne voyant pas apparaître la DSDEN56 dans l’opération, nous nous interrogeons sur la destination de ces masques et sur le fait que cette opération soit bien à destination de tous les enseignants publics ou privés.

Réponse : la DSDEN n’est pas à ce stade associée à cette opération. . En revanche, le ministère étudie actuellement la possibilité de mettre des masques à la disposition des enseignants qui accueillent les enfants de soignants.

Enquête sur l’état de santé des collègues

Question : Certains IEN demandent aux directeurs de faire remonter le nom des enseignants atteints par le Covid-19. Ce type de demande est une atteinte au secret médical.

Réponse :Cela ne relève ni d’une demande de Madame l’IA DASEN, ni d’une demande de Monsieur le Recteur. En effet ce qui concerne le secret médical ne peut faire l’objet d’une enquête.

Accueil des enfants des soignants durant les vacances

Question : Des IEN demandent aux directeurs de faire remonter des listes d’enseignants volontaires. Il ne peut pas être fait appel à du volontariat sans que ceux qui s’y inscrivent en connaissent les règles. Quelle responsabilité ? Quel type de contrat ? Quelle rémunération ? Pourquoi n’est-il pas fait appel à des animateurs périscolaires volontaires ?

Réponse : S’il y a des besoins d’accueil d’enfants de soignants sur le temps du week-end ou des vacances scolaires et qu’une commune ne peut pas couvrir ce besoin par l’ouverture d’un centre de loisirs, l’Education Nationale demandera aux enseignants volontaires de se positionner pour permettre cet accueil, en collaboration avec les communes.

S’agissant du cadre précis qui va s’appliquer aux enseignants volontaires pour réaliser cet accueil, un décret est en attente de publication avec création d’une indemnité spéciale.

 

24 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 56 - 2, rue G.Dubail 56100 LORIENT TEL 02/97/21/03/41 - e.mail snu56@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Morbihan, tous droits réservés.