www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Morbihan

Vous êtes actuellement : CAPD, CT : les représentants des personnels vous informent. 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
18 octobre 2019

Compte rendu de la CAPD du 17 octobre 2019


- Déclaration liminaire du SNUipp-FSU.

- Questions diverses.

L’ordre du jour de cette CAPD portait sur le bilan de l’année 2018-2019, bilan sur lequel nous reviendrons dans une prochaine publication.

"Christine Renon a marqué, par son geste ultime le mal-être profond de notre profession.

Ses mots nous ont touchés parce qu’ils décrivent notre quotidien. Si ses mots ont trouvé un tel écho auprès de nos collègues, c’est que chacun a pu y voir ce qu’il vit : réformes imposées à marches forcées, perte de sens du métier, injonctions hiérarchiques permanentes, accumulation de tâches trop souvent inutiles.

On nous dira que le Morbihan n’est pas la Seine-Saint-Denis, on peut se dire qu’ici tout va mieux. Mais dans le Morbihan nous sommes confrontés à la même réalité, au même malaise. Combien de nouveaux drames faudra-t-il pour que la sonnette d’alarme tirée depuis des années soit un tant soit peu entendue, pour qu’on donne les moyens aux personnels de l’Éducation Nationale d’accomplir correctement leur mission, pour qu’on arrête d’empiler des tâches sans lien les unes avec les autres, pour que l’on sorte du pilotage injonctif, pour que l’on prenne en compte les demandes des directrices et directeurs d’école." Déclaration en pièce jointe.

Ce sont les premières phrases de la déclaration liminaire lue par les élus du personnel SNUipp-FSU en début de la CAPD qui s’est tenue dans un climat tendu. En effet la DASEN n’a rien voulu reconnaître ni les réunions infantilisantes pour prêcher la bonne parole qui se multiplient, ni les formations imposées, ni le contrôle des méthodes de lecture utilisées, ni la surcharge de travail. Elle a accepté juste de reconnaître une certaine pénibilité du métier mais a nié toute pression hiérarchique. Au contraire, elle a souligné la bienveillance et l’écoute de l’institution à l’égard des personnels enseignants. Les collègues apprécieront...

Nous attendons, de la part du ministre mais aussi de la DASEN, des réponses sérieuses qui prennent réellement en compte le mal-être et les revendications de la profession. Dès la rentrée de novembre, il faudra qu’ensemble nous soyons prêts à nous mobiliser pour les obtenir.

Questions diverses posées par le SNUipp-FSU

- Constellation maths

Les élus du personnel SNUipp-FSU ont aussi rappelé à la DASEN son engagement écrit de choisir uniquement des collègues volontaires pour le nouveau dispositif maths. Pourtant, dans certaines circonscriptions la réalité est bien différente, des collègues se retrouvant désignés volontaires. La DASEN a accepté que tout collègue, qui en ferait la demande auprès de son IEN, soit sorti du dispositif. Pour les collègues qui y participent, nous avons demandé qu’il y ait harmonisation sur le département dans la répartition des heures de formation (9h d’animations pédagogiques + 6h en classe + 6h sur les APC).

- Stages MIN

Les collègues retenus pour un départ en stage de formation MIN n’ont toujours pas été informés par l’administration. Nous avons insisté sur le fait que les collègues ont besoin d’anticiper leur départ en formation afin de s’organiser personnellement et professionnellement. L’administration n’a toujours pas d’information à ce jour et est en attente du calendrier qui sera défini par la DAFPEN au rectorat.

-  Décharges des directions de 2 et 3 classes

Les directions des écoles de 2 et 3 classes bénéficient d’une journée mensuelle de décharge, ce qui est déjà totalement insuffisant. Mais pour récupérer des moyens de remplacement en juin, l’inspection académique avait décidé de supprimer celle de juin, période la plus dense pour la direction d’école, et d’en accorder deux en décembre. La DASEN doit revoir sa copie. Nous invitons les écoles à nous signaler toute difficulté à ce sujet.

PDF - 28.5 ko
Déclaration du SNUipp

 

93 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 56 - 2, rue G.Dubail 56100 LORIENT TEL 02/97/21/03/41 - e.mail snu56@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Morbihan, tous droits réservés.