www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Morbihan

Vous êtes actuellement : Organisation de l’école : temps de service des enseignants, rythmes, programmes, livret de compétences...  / Evaluations CP-CE1 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
29 janvier 2019

Evaluations CP : c’est non !

Le SNUipp-FSU appelle les équipes d’écoles à s’emparer de la question des évaluations et collectivement à décider de ne pas les faire passer.

Sans prendre en compte les remarques et les propositions des enseignants, sans écouter les critiques concernant la pertinence, la fiabilité et l’utilité des évaluations proposées, le ministère a lancé une nouvelle phase d’évaluation dans les classes de CP, du 21 janvier au 1er février, calquée sur la première et tout aussi sujette à caution. Finalités, contenus, conditions de passation, de saisie et de remontée des résultats : ces évaluations ne sont ni au service des élèves ni à celui des enseignants. Elles n’ont pour objet que de permettre à la rue de Grenelle d’engager un pilotage du système éducatif par les résultats, d’imposer des changements dans les programmes et des méthodes qui n’ont pourtant pas fait leurs preuves.

A l’initiative du SNUipp-FSU, les organisations syndicales ont écrit au ministre pour demander l’abandon du protocole d’évaluation actuel. Le ministre vient de répondre à ce courrier en précisant « qu’elles [les évaluations] constituent pour le maître un appui précieux pour mieux répondre aux besoins des élèves ». Il précise « qu’en novembre 2018, à la suite des passations en ligne, les services du ministère ont réalisé une enquête de satisfaction en ligne. Plus de 19 000 professeurs y ont répondu. » Mais le ministre omet de préciser le niveau de satisfaction exprimé par les 19 000 réponses. Rappelons aussi au ministre qu’il y a 350 000 enseignants du premier degré public en France !

Bloqué dans ses certitudes, le ministre poursuit sa route même s’il ne peut nier les difficultés auxquelles les enseignants ont été confrontés puisqu’il a été contraint de faire quelques modifications sur la forme. Mais ces aménagements ne remettent pas en cause la finalité de ces évaluations, ni la dépossession professionnelle qu’elles engendrent pour les enseignants. De plus, rien n’est dit sur le temps de travail supplémentaire qu’impliquent ces évaluations pour les enseignants.

Pour le SNUipp-FSU, c’est donc toujours non à ces évaluations !

Le SNUipp-FSU appelle les équipes d’écoles à s’emparer de la question des évaluations et collectivement à décider de ne pas les faire passer.

Modalités pratiques

La question des évaluations est une question collective qui concerne tous les collègues et pas seulement ceux de CP. C’est la raison pour laquelle le SNUipp-FSU invite les équipes d’école à s’interroger collectivement sur la finalité de ces évaluations et à prendre la main sur les évaluations, notamment en décidant de ne pas les faire passer.

Vous trouverez en pièce jointe un modèle de courrier du conseil des maîtres. Pour éviter de subir des appels réitérés de la hiérarchie, nous invitons les écoles à transmettre au SNUipp-FSU la motion signée par le conseil des maîtres. Nous la conserverons jusqu’à la fin de la période prévue pour la remontée des résultats, en mars, avant une remise collective à la DASEN.

En cas de pression hiérarchique ou de menaces, contactez le SNUipp-FSU.

Word - 24.5 ko
Motion du conseil des maîtres

Pour débattre des évaluations

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 56 - 2, rue G.Dubail 56100 LORIENT TEL 02/97/21/03/41 - e.mail snu56@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Morbihan, tous droits réservés.