www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Morbihan

Vous êtes actuellement : Organisation de l’école : temps de service des enseignants, rythmes, programmes, livret de compétences...  / Rythmes scolaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
3 juin 2017

Compte rendu du groupe départemental de suivi des rythmes du 1er juin 2017


- Bilan de l’actuel dispositif dans le Morbihan ;

- Conséquences du futur décret.

La 1ère partie de la réunion a été consacrée à une information sur le bilan de l’organisation des rythmes pour ces dernières années et des changements demandés pour la rentrée 2017 dans le cadre du dispositif actuel.

Quelques chiffres :

- 56 écoles publiques modifient leurs horaires (horaires scolaires ou horaires TAP).

- les TAP deviennent payants dans 18 communes contre 15 en 2016

- Le nombre d’écoles privées engagées dans la réforme passe de 33,05% en 2016 à 21,75% pour la rentrée 2017.

En 2ème partie de réunion a été abordé ce qui fait l’actualité, à savoir le nouveau projet de décret sur les rythmes scolaires.

Les élus du personnel SNUipp sont intervenus en préalable pour rappeler leur exigence d’une prise en compte de l’avis des conseils d’école et des enseignants pour toute décision de modification des rythmes.

Le décret modificatif sera présenté le 8 juin au Conseil supérieur de l’Education pour une publication au cours de l’été.

Au 1er juin, 12 communes avaient fait connaître, auprès de la DASEN, leur souhait de passer à 4 jours dès la rentrée 2017.
- Les IEN vont demander aux directeurs des écoles de ces communes de réunir en urgence un conseil d’école qui devra se prononcer pour ou contre un passage à la semaine de 4 jours.

- S’il y a accord entre la demande de la mairie et l’avis du conseil d’école, la DASEN décidera une modification à 4 jours. En cas de désaccord, la DASEN tranchera pour un maintien des rythmes actuels.

- Si des écoles souhaitent une modification des rythmes, la démarche retenue par la DASEN est que ces écoles contactent leurs mairies pour en discuter préalablement. Ensuite ce sont les maires qui portent les demandes à la DASEN.

Ce sera la même démarche qui prévaudra pour la rentrée 2018.

Nous appelons les écoles qui seraient dans cette démarche ou concernées par une demande du maire à nous contacter pour que l’on défende leur situation lors du prochain CDEN.

 

12 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 56 - 2, rue G.Dubail 56100 LORIENT TEL 02/97/21/03/41 - e.mail snu56@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Morbihan, tous droits réservés.