www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Morbihan

Vous êtes actuellement : Infos sur le métier : direction d’école, maternelle, maîtres-formateurs, Education prioritaire  / Maîtres-formateurs - Conseillers pédagogiques 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
26 novembre 2013

Maîtres-formateurs : groupe de travail sur l’évolution des missions

Le 22 novembre s’est tenu le 1er groupe de travail sur l’évolution des missions des maîtres formateurs et la création d’une mission pour le 2nd degré. Le ministère prévoit notamment une indemnité de tutorat unique sans augmentation de la décharge de service. La formation sera abordée le 2 décembre.

Depuis 2008, 216 postes de PEMF ont été perdus sur près de 2800 postes et le nombre de candidat au CAFIPEMF est en diminution. La dégradation des conditions d’exercice pour les PEMF s’est traduite par la mise en place de la masterisation qui a complètement modifié les missions des PEMF et alourdi leur charge de travail (missions déportée sur accompagnement de terrain, très grande disparité du nombre de stagiaires à suivre, disparition progressive des interventions en IUFM, ambiguïté entre rôle de formateur et d’évaluateur…). A cela s’est ajouté une diminution du temps de décharge de classe, qui est passée de trois à deux demi-journées. La décharge totale d’AP de 60 h est passée à cette rentrée à une décharge totale de 36 h d’APC. Le temps de documentation et d’information personnelle ne peut plus être comptabilisé. Enfin, avec la réforme des rythmes la décharge des PEMF est passée de 6 h à 5h30.

Les propositions du Ministère

Dans le projet présenté par le ministère, deux nouvelles missions seraient assignées aux PEMF : la participation à la formation à distance dans le cadre de Magistère et l’encadrement des MAT. Cette évolution supposerait de définir un métier de formateur pour le 1er et le 2nd degré en réécrivant la circulaire de 2010. Le ministère souhaite aussi que les ESPE disposent d’équipes pluricatégorielles avec des formateurs du supérieur et des professeurs en co-intervention et en responsabilité. Resterait enfin à établir un référentiel de compétences afin d’ ancrer les formations dans les ESPE. En raison du contexte budgétaire, aucune augmentation de la décharge de service n’est envisagée par le ministère qui s’est toutefois engagé à garantir les 6h de décharge d’enseignement dans le cadre de la réforme des rythmes et à maintenir la décharge totale d’APC. Le ministère prévoit de budgéter 1000 postes, essentiellement dans le 2nd degré, et d’instaurer une indemnité de tutorat identique pour tous de 1000 euros. Le tutorat des EAP serait indemnisé à hauteur de 300 euros.

Les interventions du SNUipp-FSU

Le SNUipp-FSU est notamment intervenu pour demander de clarifier les missions, de revaloriser la fonction, d’améliorer l’indemnisation et de garantir la participation des MF dans la formation des ESPE. Pour le SNUipp-FSU, si l’indemnité de 1000 euros représente une grosse augmentation pour les MAT, elle reste très insuffisante pour les PEMF d’autant qu’ils auraient à assurer de nouvelles missions. C’est la formation qui doit piloter l’organisation de leur service et non la gestion des moyens. Les interventions du SNUipp-FSU ont toutefois permis de réaffirmer que les PEMF « assurent des formations dans le cadre de l’ESPE », et non seulement « contribuent à la formation initiale ». Par ailleurs, le tutorat des fonctionnaires stagiaires sera effectué « dans le cadre d’un binôme de tutorat avec les formateurs de l’ESPE ». Enfin, la mission « d’encadrement des MAT » est modifiée en « contribution à l’animation de ces tutorats avec les CPC et les professeurs de l’ESPE ».

La formation des MF sera abordée dans le prochain groupe de travail du 2 décembre prochain. Pour le SNUipp-FSU, la recherche doit demeurer une des missions essentielle des PEMF. De nouveaux groupes de travail se réuniront en janvier ou février pour envisager de nouvelles certifications ou modifier le CAFIPEMF.

 

Répondre à cet article

 

15 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 56 - 2, rue G.Dubail 56100 LORIENT TEL 02/97/21/03/41 - e.mail snu56@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Morbihan, tous droits réservés.